La fruitière

La fruitière, une fromagerie artisanale et coopérative

Il existe plusieurs pistes pour expliquer l’origine du mot « fruitière ». L’une d’entre elles rend parfaitement compte de la dimension coopérative de ce type de fromagerie : la fruitière est un lieu où les paysans mettent en commun le fruit de leur travail, en l’occurrence le lait, afin de le faire fructifier à travers la fabrication d’un fromage artisanal de grande taille.

Les fruitières ont donc pour objectif de proposer un lieu de transformation mutualisé aux producteurs de lait des fermes avoisinantes, situées dans une zone géographique réduite. Le comté, par exemple, est fabriqué (mais pas affiné) dans des fruitières dont l’aire de collecte ne peut excéder 25 km autour de l’atelier. À noter que la pastille verte de caséine qui marque tous les comtés, véritable carte d’identité du fromage, permet grâce à un code spécifique d’identifier la fruitière dans laquelle il a été fabriqué.

 

NOTRE HISTOIRE...

Crée en 1900, la fruitière du Plateau d’Amancey a su s’adapter à l’évolution du monde rural. Dans un soucis de mise aux normes et de conditions de travail, au fil du temps plusieurs fruitières voisines se sont associées. Notre coopérative regroupe actuellement 23 exploitations ( 40 exploitants ) répartis sur 13 villages.

Notre atelier de fabrication créé en 2000 permet de transformer 7,5 millions de litres de lait par an soit une soixantaine de meules de comté par jour, ainsi que du beurre et de la crème.

Nous pratiquons une agriculture de tradition à taille humaine dont les actions sont raisonnées et contrôlées depuis l’animal et son bien être, son alimentation, la production laitière, la collecte de lait, la transformation fromagère, l’affinage des comtés, jusqu’à la mise en vente.

La biodiversité de notre territoire génère des particularités aromatiques à nos fromages d’appellations d’origine protégées (AOP).